Real Time Web Analytics

Administration communale

  • Les mandats 2016 des élus de Tellin

    Pin it!

    Logo Mandats FR.JPG

    La Cour des comptes a publié hier, 11 août 2016, la nouvelle liste des mandats, fonctions et professions exercés par les mandataires politiques et les hauts fonctionnaires.

    Vous trouverez ci-après les mandats des élus de la commune de Tellin et l'entièreté du Moniteur qui présente ceux de toute la Belgique. Il s'agit bien évidemment des mandats déclarés.

    Pour information :
    seuls les échevins doivent rendre une déclaration de mandats à la cour des comptes. Raison pour laquelle les conseillers n'apparaissent pas.
    Par contre tous les élus doivent rendre la liste de leur mandats et professions à la cellule de contrôle des mandats de la région wallonne pour le 30 juin de chaque année.

    Lire la suite

  • La commune de Tellin va retoucher de l’argent.

    Pin it!

    Tellin.8.jpg

    Fin 2016, cinq communes de la province de Luxembourg ont reçu une excellente nouvelle. Les compensations financières accordées par le Grand-Duché en fonction du nombre de travailleurs transfrontaliers résidant sur le territoire (« Fonds Reynders ») sont de nouveau d’actualité. En 2016, celles-ci avaient disparu pour les communes ayant moins de 5 % de travailleurs grand-ducaux. Ce pourcentage a été revu à la baisse (3 %). Excellente nouvelle pour Marche, Bouillon, Tellin, Wellin et Rendeux.

    Lire la suite

  • Du jamais vu: risque de pénurie d’eau aussi à Tellin et Rossignol

    Pin it!

    781903658_B9710703569Z.1_20170103162658_000_GRB88UHPL.1-0.jpg

    Depuis quelques mois, les précipitations sont assez faibles dans notre pays. Ce temps sec a des conséquences inédites dans plusieurs communes luxembourgeoises, qui doivent faire face à une pénurie d’eau. Après Libramont, les communes de Tellin et Tintigny ont dû prendre un arrêté communal afin de restreindre la consommation d’eau de distribution, comme lors des périodes de sécheresse en plein été…

    Lire la suite

  • FlexiTEC fonctionnera toujours en 2017

    Pin it!

    2016-11-30_065040.jpg

    Carlo Di Antonio, le ministre wallon des transports et de la mobilité, vient d’annoncer que le service FlexiTEC sera bel et bien maintenu dans les communes partenaires en 2017. Parmi les huit communes partenaires, six se trouvent dans la province de Luxembourg. Il s’agit d’Arlon, Durbuy, Hotton, Paliseul, Rendeux et Tellin.

    Pour rappel, FlexiTEC est un service ouvert à tous et à la demande. Il a été mis en place dans les communes rurales où les besoins de mobilité sont bien présents. Dans les faits, les personnes intéressées contactent le partenaire communal qui peut être l’administration et le CPAS pour demander un trajet. Si aucune autre solution de mobilité n’existe dans la commune comme une ligne de bus ou de train régulière, une course FlexiTEC est alors attribuée au demandeur. Le client pourra alors voyager entre un arrêt du TEC et une adresse quelconque, ou inversement. Et ce, selon les tarifs TEC en vigueur. En deux ans, 5000 demandes de transport ont quasiment toutes pu être satisfaites à raison de huit courses maximum par mois pour chaque citoyen. Les seniors sont les utilisateurs les plus réguliers de ce service.

    Qui contacter ?

    Le CPAS de la Commune de Tellin
    rue de la Libération 45 à  6927 Tellin
    0495/ 80 71 83
    du lundi au vendredi de 8h30 à 16h00.

    Cliquez ici pour visualiser le dépliant.

  • Le CPAS de Tellin engage !

    Pin it!

    Blason_Tellin.jpg

    Le C.P.A.S. de Tellin engage un(e) :

    • Travailleur social.
    • Animateur social
    • Contrat à durée déterminée
    • Temps partiel (19 h/semaine)
    • Entrée immédiate

    Pour tout renseignement complémentaire : CPAS de TELLIN 084 36.66.85, cliquez ici pour télécharger l'offre d'emploi.

  • Combien allez-vous payer votre passeport dans votre commune ?

    Pin it!

    Le mois d’avril est synonyme du retour des beaux jours. Et l’arrivée du soleil donne souvent envie de réserver des vacances au loin. Pour certaines destinations, il faudra donc vous rendre dans votre administration communale pour faire une demande de passeport.

    Cette demande a un prix et là-dessus, sachez que vous ne serez pas tous logés à la même enseigne en fonction de l’endroit où vous habitez !

    Le journal La Meuse a enquêté sur ces prix.

    Officiellement, un passeport de 32 pages pour adulte coûte 65 € en procédure normale et 210 € en procédure urgente. Mais dans nos administrations communales, les différences vont parfois du simple au double.
    Logique : les communes ajoutent une taxe locale au tarif de base. Pour vous en donner un aperçu, nous avons comparé les prix dans les différentes communes pour un passeport adulte (valable 7 ans) et un passeport enfant (valable 5 ans) dans une procédure normale (dont le délai de livraison varie entre cinq et dix jours). La procédure urgente existe également. Elle permet d’obtenir son passeport dans les 24 h, mais est moins utilisée.

    La commune wallonne qui remporte la palme d’or du passeport adulte le plus cher est celle de Chimay avec un prix de 93 € ! Suivent les communes d’Erquelinnes (91 €), Neufchâteau (91 €), Sambreville (90,50 €) ou encore Brugelette (90 €).

    Mais de manière générale, la moyenne wallonne des prix des passeports tourne, elle, plutôt autour des 75 €. D’autres arrivent à « brader » leur prix. Ainsi, c’est la commune de Daverdisse Luxembourg) qui propose des passeports au prix le moins cher : 61 € !

    Côté passeport pour les enfants, Sambreville occupe la première place du podium puisqu’il faut débourser 60,50 € pour un passeport. Dans la majorité des autres communes, les prix tournent, eux, autour des 35 €. Et si le passeport enfant est bien moins cher, c’est pour une raison simple : « Ce dernier est souvent exempt de taxe communale », nous explique un employé de l’administration communale de Lierneux.

    Du côté de Bruxelles, les prix sont encore plus élevés. La commune qui caracole en tête de ce classement est Forest avec un prix de 108 € pour un passeport adulte ! Le moins cher est la commune de Woluwe-Saint-Pierre avec un coût de 75 € !

    Côté enfant maintenant, Ganshoren et Ixelles sont les moins intéressantes avec un prix de 70 € pour un passeport d’une personne mineure alors que les communes d’Auderghem et de Woluwe-Saint-Pierre proposent le même service pour 35 €.

    Voyez ci-après les prix pour votre commune et celles avoisinantes.

    La Meuse Luxembourg du 16 avril 2016

    2016-04-16_070113.jpg

  • Quel avenir pour la salle « Le Concordia », de Tellin

    Pin it!

    J’ai été interpellé par des habitants de Tellin qui me demandaient des nouvelles de la salle « Le Concordia ».

    N’étant pas trop au courant, j’ai contacté Yves Degeye, que j'ai connu au football à Nassogne et je lui ai posé quelques questions.

    Lire la suite

  • Libin —Libramont —Tellin —Saint-Hubert : quatre communes présentent leur projet d’économie circulaire.

    Pin it!

    1343326200_B978175669Z.1_20160321134130_000_G576EDIIN.1-0.jpg

    En centre-Ardenne, les communes de Libin, Libramont, Saint-Hubert et Tellin se sont associées dans un Groupement d’action locale (GAL) pour développer ensemble un bassin de vie selon le principe de l’économie circulaire. Certaines villes se sont lancées dans ce concept, mais c’est la première fois que quatre communes rurales s’associent dans un programme conçu de façon participative.

    Plus d’infos en cliquant ici.

  • Levée de restriction d’eau tardive à Tellin

    Pin it!

    L’été dernier a été plutôt chaud dans notre pays. La saison estivale a vu plusieurs épisodes de fortes chaleurs. Des températures élevées qui ont contraint certaines communes de la province à prendre des dispositions pour préserver leurs ressources en eau et éviter la pénurie.
    C’était le cas notamment des communes de Libin et de Tellin. Les bourgmestres ont ainsi pris des ordonnances pour limiter la consommation d’eau de distribution à l’usage ménager. Fini donc de laver sa voiture, d’arroser sa pelouse ou de remplir sa piscine avec l’eau du robinet. Les contrevenants pouvaient être sanctionnés par des peines de police. « Nous avions demandé à la police d’effectuer régulièrement des contrôles pour vérifier qu’il n’y avait pas une consommation abusive d’eau », indique le bourgmestre Jean-Pierre Magnette.
    Même si l’été est fini depuis longtemps, cette interdiction d’utiliser l’eau de distribution à d’autres fins que l’usage ménager a été levée... voici quelques jours seulement, le 18 décembre dernier.

    Une levée d’interdiction tardive justifiée par le fait que les réserves en eau sont restées très basses durant plusieurs mois. « Nous surveillons la situation de près, matin et soir, grâce à un système de télémaintenance. J’ai décidé de lever l’interdiction maintenant, car les choses semblent être rentrées dans l’ordre. Mais début novembre, par exemple, la situation n’était pas encore très réjouissante. Les réserves étaient presque moins importantes qu’en juillet... », commente-t-il.

    L’été dernier, on a en effet frôlé la pénurie d’eau, les nappes phréatiques étant presque à sec... Ce n’est pas la première fois que la commune de Tellin, qui gère encore son eau, connaît de tels problèmes. « Effectivement, la commune a déjà connu des soucisdans le passé. Mais nous avons dégagé trois pistes possibles pour remédier au problème. » En 2016, la commune commencera par réaliser un forage de puits d’eau. « Nous envisageons aussi la construction d’un centre de traitement du pH avec une commune voisine. Dernière possibilité : acheter de l’eau à la SWDE pour renflouer nos réserves. » Les autorités communales continuent surveillent de près l’évolution du niveau des nappes phréatiques. Du côté de Libin aussi, cette interdiction a été levée. Mais on conseille toujours aux habitants de « bien vouloir utiliser l’eau avec parcimonie, car les nappes phréatiques sont encore très basses. »

    La Meuse Luxembourg du 30/12/2015.

  • Combien de nouveaux demandeurs d'asile dans la commune de Tellin

    Pin it!

    Combien de nouveaux demandeurs d'asile dans votre commune? Voici le plan de répartition (+ carte interactive)

    Fin novembre, le conseil des ministres restreint a décidé d’imposer à chaque commune un quota de demandeurs d’asile à accueillir, afin d’ouvrir 5000 nouvelles places au printemps 2016. Voici le plan de répartition, toujours officieux, commune par commune.

    Plus d'infos en cliquant ici.